APPEL À L’UNION DES TRAVAILLEUR·EUSES DE L’ART

Nous, étudiant·es en art et artistes, occupant·es du FRAC PACA depuis le jeudi 25 mars, appelons l’ensemble des travailleur·euses de l’art et allié·es à rejoindre les mouvements d’occupations pour nous réapproprier les espaces publics du dedans et du dehors.
Ils ferment tout. Nous ouvrons tous les débats.
Conscient·es et inquiet·es de l’́aggravation croissante de nos conditions de formation et de travail, nos revendications vont au-delà de la réouverture des lieux culturels.
La situation sanitaire révèle notre précarité et nous pousse à interroger notre condition d’artistes, invisibilisée par un système prônant l’individualisme et la compétition.
Fédérons-nous pour élargir cette mobilisation afin de faire entendre des voix communes, trop souvent inaudibles.
Sortons des espaces auxquels nous sommes consigné·es.
Demandons la revalorisation du statut artiste-auteur·ice.
Abrogeons les lois liberticides et précarisantes.
Ouvrons les lieux culturels en nous les appropriant en tant qu’outils de travail.
Nous sommes convaincu·es qu ́il est possible de créer de nouvelles solidarités au sein du corps social, de soutenir la création contemporaine, et de réunir nos forces, nos pra- tiques et nos engagements.

Les Occupant·es du FRAC PACA
Le 30 Mars 2021 à Marseille.